Mon cœur Kyba (3/3)

Si tu n’as pas lu le tout début de l’histoire, je t’invite à commencer par là : clique ici !

Si tu n’as pas lu la partie précédente (partie 2), je t’invite à cliquer ici !


De longues minutes passent. Hector et moi sommes assis sur le sofa, sans rien faire et sans rien dire. De temps en temps, Hector me lance des petits regards indiscrets, ce qui ne rend pas la situation plus agréable et moins gênante.

– Tu la trouves comment, Wendy ? Lâche-t-il d’un coup.

Je sursaute. Je n’attendais pas à ce qu’il parle et encore moins en commençant avec ce genre de questions.

– Euh… C’est mon amie… Pourquoi ?

– Juste une amie ?

Je le regarde. Qu’est-ce qu’il essaie de me dire ?

– Oui.

Il rigole et ne dit rien de plus. Je prends mon téléphone après avoir reçu une notification de ma meilleure amie.

“Kybaaaa !! Wendy m’a tout dit ! Tous ces mystères deviennent compréhensibles mtn !”

Quels mystères ? Elle a découvert qui m’a offert le bouquet de fleurs et la boîte de chocolat ce matin ? 

– Tu sais, Kyba, reprend Hector, je sais qu’on ne sait jamais vraiment entendu mais j’aimerais que ça change… Si possible.

Il me regarde à présent, droit dans les yeux avant d’ajouter :

– Je suis sûr qu’en apprenant à se connaître, on pourrait s’apprécier beaucoup plus. 

– Ah bon ?

– Kyba… J’aimerai juste passer une bonne journée et soirée en ta compagnie et arrêter ce conflit ridicule.

– Et pourquoi arrêter ça maintenant ?

Hector me regarde droit dans les yeux et s’approche de moi.

– Parce que c’est la Saint-Valentin, il répond en faisant un clin d’œil tout en rigolant.

Je ne sais pas vraiment quoi répondre. Cette situation est plus que gênante. C’est donc ça le mystère qu’Olivia a voulu dire ? C’est Hector qui est à l’origine de ces cadeaux ? Je préfère attendre pour le lui demander, par peur de tomber en ridicule si ce n’est pas lui. Hector a dû remarquer mon malaise car il recule, rit nerveusement, et m’assure qu’il plaisantait mais qu’il aimerait vraiment améliorer notre relation. Nous finissons par parler un peu pour détendre l’atmosphère.

Olivia, Wendy, Vincent et Esteban finissent par revenir des courses et s’installent dans le salon avec Hector et moi.

– Je ne rêve pas ? Vous étiez en train de vous parler sans crier ? J’hallucine ! S’exclament Esteban et Wendy. 

– Incroyable… Chuchote Vincent.

– Je le savais ! Saute de joie Wendy.

Elle s’approche plus près de moi et ajoute :

– Il a parlé de moi ?

Je la regarde, étonnée. Pourquoi poser ce genre de question ?

– Vite fait, il m’a demandé ce que je pensais de toi.

Wendy rougit et hoche la tête, sans en demander plus.

Nous passons le reste de la journée à parler, jouer et s’amuser. Pourtant, quelque chose me perturbe. Tout le monde s’est montré un peu bizarre et m’a laissé penser qu’un de mes amis pouvait bien être mon amoureux secret. Mais qui ça peut bien être ? Et puis d’un coup, la réponse me semble évidente ! J’ai eu assez d’indices pour savoir qui c’est ! Je me lève et prends la personne en question dans une autre pièce.


Nous voilà à la fin de ton enquête !

Si tu penses que la personne qui aime secrètement Kyba est Vincent (le timide) , Clique ici !

Si tu penses que la personne qui aime secrètement Kyba est Olivia (la meilleure amie) , Clique ici !

Si tu penses que la personne qui aime secrètement Kyba est Wendy (l’amie) , Clique ici !

Si tu penses que la personne qui aime secrètement Kyba est Hector (l’ennemie) , Clique ici !

Si tu penses que la personne qui aime secrètement Kyba est Esteban (l’ami), Clique ici !

4 commentaires sur “Mon cœur Kyba (3/3)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :